randonnéeenfamille

Après 6 semaines de confinement, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé, mardi 28 avril, la stratégie nationale de sortie du confinement. Parmi les thèmes évoqués, celui de la possibilité pour les Français, à partir du 11 mai, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physique, en excluant cependant les sports collectifs ou de contact.

Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin mais l’ouverture de certains lieux de pratique tels que les parcs et jardins dépendra de la circulation du virus et sera autorisée localement par les maires et préfets.

Les manifestations sportives ne pourront reprendre qu’à partir de septembre 2020, les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés étant limités à 10 personnes.

11 mai, reprise de la pratique individuelle

Dans un communiqué de presse du ministère des Sports, la ministre Roxana Maracineanu rappelle la nécessité pour les Français de pratiquer une activité sportive tant du point de vue du bien-être que de la santé de chacun. La pratique d’une activité physique et sportive est un enjeu de santé publique d’autant plus pendant la crise que nous traversons.

Néanmoins, sur les recommandations du Haut conseil de la santé publique, une distanciation physique spécifique entre les pratiquants est une condition indispensable à la pratique de l’activité physique.

Les préconisations liées à la reprise des activités sportives autorisées, individuelles ou organisées, seront progressivement présentées par les parties à la suite d’un travail entre les principaux acteurs du sport français (ministère des Sports, Comité national olympique et sportif français, Comité paralympique et sportif français, fédérations sportives, association des directeurs techniques nationaux, syndicats professionnels de l’encadrement…).

Le Pôle ressources national sports de nature s’en fera l’écho, au fur et à mesure de leur diffusion.

11 mai, reprise de la vie économique

« S’agissant des conditions de travail, nous devons amplifier la démarche engagée par les fédérations professionnelles et le ministère du Travail pour réaliser des guides et des fiches métiers qui accompagnent les réorganisations nécessaires au sein des entreprises. 33 guides sont aujourd’hui disponibles. Il en faut environ 60 pour couvrir tous les secteurs ».

Des fiches seront disponibles sous la forme de nouveaux plans d’organisation du travail, avec une attention particulière portée aux emplois du temps, aux gestes barrières et à l’aménagement des espaces de travail. Nous ne manquerons pas de relayer ici les fiches concernant le secteur des activités physiques et sportives :

 

Autres actualités pouvant vous intéresser