Sécurité et réglementation en environnement montagnard de l’encadrement des activités assimilées à l’alpinisme

Confirmé

OBJECTIFS

- Mesurer les enjeux et les impacts socioéconomiques de l’arrêté du 6 décembre 2016 portant définition de l’environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l’alpinisme.
- Comprendre et utiliser la cotation d’un itinéraire de randonnée pédestre pour optimiser les opérations de contrôles des éducateurs par les services déconcentrés.
- Appréhender l’accidentologie des activités assimilées à l’alpinisme.

PUBLIC

Agents du ministère des Sports en charge de réglementation et/ou du contrôle et/ou des formations.

Ouverture des inscriptions en janvier 2018.

CONTENU DÉTAILLÉ

Jour 1 :
- Mesurer les enjeux et les impacts socioéconomiques de l’arrêté du 6 décembre 2016 portant définition de l’environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l’alpinisme
- Les éducateurs sportifs déclarés en environnement montagnard, poids économique, impact social et réglementation de l’encadrement : l’arrêté du 6 décembre 2016 et la cotation de la difficulté des itinéraires comme moyen de prévention des accidents ; l’accidentologie des sports de nature en environnement montagnard.
Jour 2 : Étude de cas : Analyse de la stratégie de prévention des accidents sur le territoire défini au regard de l’arrêté du 6 décembre 2016.
Jour 3 : Retour sur l’étude de cas, analyse des pratiques professionnelles, outils d’information.