Arrêté du 6 décembre 2016

Portant définition de l'environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l'alpinisme.

[...]

Dans les départements métropolitains, les zones relevant de l'environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l'alpinisme sont ainsi définies :

1° les itinéraires pédestres, balisés ou non, sur sentier ou hors sentier, dont le niveau de risque est strictement supérieur à trois, conformément aux critères de la grille de cotation des randonnées pédestres établie par la fédération ayant reçu délégation pour la randonnée pédestre ;

2° dans les massifs des Vosges, de la Corse, du Jura et du Massif central, les zones situées à une altitude supérieure à huit cents mètres ;

3° dans les massifs des Alpes et des Pyrénées, les zones situées à une altitude supérieure à mille mètres. 

[...]

Questions fréquemment posées
Pratique de la randonnée pédestre dans l’environnement montagnard

Consulter l'article sur Legifrance