Canyonisme : mise à jour des normes de classement

Tous-droits-reserves-mathieu-morverand-phototheque-sportsdenature.gouv.fr

La mise à jour des normes de classement canyonisme a été adoptée au conseil d’administration de la Fédération française de la montagne et de l'escalade, le 28 novembre 2015.

Les principaux points à observer sont :

  1. Le rappel que « Le canyonisme se pratique couramment et majoritairement dans les itinéraires classés terrain d’aventure » ;
  2. La suppression de la mention : « Sur un itinéraire, le fait d’éviter un obstacle par un sentier de contournement ou d’aménager une technique spécifique (rappel guidé …) peut entraîner une cotation inférieure ». Désormais, il n’y a plus la possibilité de modifier la cotation d’un canyon par fractionnement du parcours ou contournement / évitement d’obstacle ;
  3. Pour les sauts :
    • Avec les toboggans, ils continuent à faire partie du système de cotation,
    • Il est rappelé que :
      • tout en pouvant être évités (non obligatoires) les sauts faisant habituellement parti du cheminement seront pris en compte dans la cotation de difficulté,
      • le repérage de la faisabilité du saut, ainsi que le choix de ne pas sauter, doivent être pris en compte dans la cotation (verticale)
    • La référence aux hauts sauts (supérieur à 10 m) dans les cotations 6 et 7 a été supprimé (ce n’est pas une pratique habituelle et ça peut être accidentogène
  4. Apparition de la définition de « main courante de sécurité » et de « main courante de progression ».
  5. Présence de « main courante de sécurité » dès la cotation V2.
  6. Notion de vasque suspendue déversante en V5 et de marmite en A5.
  7. Création du paragraphe 6.2, définissant les modalités de classement des canyon avec leur cotations.

La fiche réglementation relative au canyonisme (Agir>Espaces activités) a été mise à jour en conséquence.

DÉCOUVRIR LES ACTUALITÉS SUR DES THÈMES IDENTIQUES