Retour sur la 6e Journée technique du réseau national des sports de nature

retour-sur-6e-journee-technique-du-reseau-national-sports-de-nature

L'emploi au service du développement de la pratique sportive, tel était le thème de cette journée technique organisée par le PRNSN en collaboration avec la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale et le CREPS de Toulouse Midi-Pyrénées, le 20 novembre dernier.

115 professionnels des sports de nature (élus associatifs, agents "jeunesse et sports" de l'État, cadre technique des fédérations, prestataires de loisirs sportifs de nature) ont participé à cette journée.

Séances plénières et ateliers ont permis à chacun d'acquérir une vision complète et vivante de l'emploi dans le domaine de l'encadrement des sports de nature.
La présentation de la typologie des éducateurs sportifs (établie à partir des données issues de l’enquête nationale sur l'emploi des éducateurs déclarés en sports de nature), a mis en perspective les quelques données relative à la région Midi-Pyrénées (le besoin d’observation plus poussé sur ce territoire a été exprimé à de nombreuses reprises).

Quelle est la réalité de l’emploi dans le secteur des sports de nature tant aux niveaux national et régional, qu’au niveau d’un établissement public ? Comment harmoniser la formation, l’emploi, et les modèles économiques des structures au bénéfice du développement de la pratique des sports de nature ? Quels sont les besoins exprimés par les professionnels et les employeurs ? À quelles difficultés sont-ils confrontés ? Comment articuler l’action de l’État, des organismes publics, du milieu associatif et du secteur marchand et pour y répondre et préserver les emplois ?

Ces questions, largement discutées au cours de la journée ont fait émerger des principes clés. À titre d'exemple citons-en deux.

Accompagner entrepreneuriat est indispensable. Les démarches personnalisées sont souvent un gage de réussite pour la maturation du projet, le développement du réseau de partenaires, l’acquisition de méthodologie et le développement des connaissances. La démarche d'accompagnement - dont les principaux objectifs restent la sécurisation des emplois et des structures, qu'il s'agisse de création ou de reprise, et le développement d'offres de prestations sportives de nature de qualité - ne doit pas avoir un coût qui alourdit les charges relative aux emplois. Il est de plus nécessaire de continuer à diffuser des outils auprès des structures qui accompagnent les créateurs d'entreprise.

Par ailleurs les formations professionnelles (initiale ou continue) doivent permettre l'acquisition de compétences nouvelles. Parmi les éducateurs sportifs, nombreux sont ceux qui exercent une fonction d’agent de développement : ils participent à la gestion concertée des espaces et, de manière plus large, à la concertation avec les acteurs du territoire. Au sein des instances de concertation, l'éducateur sportif apporte son expertise en matière d'activité sportive de nature. La formation doit donc lui permettre de devenir expert de son activité, d'être sensible aux évolutions de la demande (nouveaux publics, enjeux de la pratique sportive), de comprendre les enjeux du développement territorial via les sports de nature et enfin de préserver son cœur de métier : l’éducation !

Consulter les page dédiée avec tous les supports de présentations diffusés au cours de la journée

DÉCOUVRIR LES ACTUALITÉS SUR DES THÈMES IDENTIQUES