Grimpe d'arbres et parcours acrobatique en hauteur

01 janvier 2018

Que sont l'Accrobranche, la grimpe d'arbres ou le parcours accrobatique en hauteur ?

La grimpe d'arbres, ou grimpe encadrée dans les arbres est une activité sportive itinérante pratiquée en forêt, combinant le grimper et le déplacement d'arbre en arbre en suivant un parcours sécurisé démontable (cordes, plates-formes, etc.). Après l'activité, les arbres sont déséquipés. Il n'y a donc pas d'installations durables, contrairement aux parcours acrobatiques en hauteur (PAH) qui permettent à des personnes d'évoluer d'un point à un autre à l'aide de câbles installés durablement, que ce soit sur des arbres ou tout autre support naturel.

Le terme Accrobranche est une marque déposée depuis 1994 par Les Accro-Branchés, association d’Annonay (Ardèche) pratiquant la grimpe d'arbres. Cependant, il a tendance à être couramment utilisé au sens large pour définir les PAH.

4,7 millions de Français pratiquent l’accrobranche, selon Baromètre sports et loisirs de nature en France (édition 2016).

Pour encadrer contre rémunération les activités d’accrobranche et dans les PAH, le professionnel doit détenir une qualification appropriée. La construction et l’exploitation des activités d'accrobranche et les PAH sont contrôlés par l’État. Les règles applicables visent à assurer la sécurité des participants.

Les activités d'accrobranche, et en particulier la grimpe encadrée dans les arbres, permettent d’évoluer dans les trois dimensions de l'arbre et de découvrir les aspects écologiques de ces milieux riches en biodiversité et donc à préserver. Elle est accessible au jeune public et peut se pratiquer, sous certaines conditions, dans le cadre des accueils collectifs de mineurs.