Nature and Sports Euro'Meet 2017, les préconisations

nature-sports-euromeet

La 4e édition des Rencontres européennes des sports de nature s’est tenue à la Seu d’Urgell (Espagne) du 27 au 29 septembre 2017.

Une centaine de participants, experts ou partenaires issus de collectivités, de fédérations sportives ou d'universités ont rejoint la manifestation portée par les collectivités locales en étroite relation avec le réseau européen des sports de nature (ENOS)

Nature & Sports Euro'Meet a été l'occasion de mettre en avant la reconnaissance de l'activité d'ENOS a travers les deux projets soutenus par Erasmus+ : Get Wet et Benefits of Outdoor Sports for Society (BOSS). Une vingtaine de participants français étaient présents, pour s’enrichir d'expériences étrangères comme pour partager nos pratiques.

A l'issue de ces rencontres des recommandations clés ont été identifiées qui ont été envoyées à l'Unité Sport de la commission européenne.

  1. L'Europe ne devrait pas limiter son soutien aux grands événements traditionnels (coupe du monde, JO...) qui génèrent surtout des spectateurs. Il est aussi nécessaire de considérer et de mieux soutenir les grands événements participatifs qui mettent des milliers de gens en mouvement et dont les bénéfices sociaux sont importants.
  2. Le financement du développement rural devrait évoluer pour soutenir le tourisme actif via les sports de nature.
  3. La commission européenne devrait soutenir les travaux sur les bienfaits de l'activité physique dans la nature.
  4. La Commission européenne, les fédérations, les clubs et les collectivités devraient d'avantage communiquer sur des personnes ordinaires pratiquants les sports de nature que sur des sportifs engagés dans des activités extrêmes.
  5. L'accès aux espaces sites et itinéraires est parfois limité pour des questions de risques et de responsabilités. La commission européenne pourrait intervenir au moyen d'un directive sur la responsabilité dans le cadre d'une pratique d'activité physique et de loisirs dans la nature (comme cela existe dans les lois de certains pays)
  6. Dans le cadre de la politique de développement rural, l'Europe fournit un financement important aux propriétaires fonciers et aux agriculteurs. Elle pourrait conditionner ce financement à la prise de mesures en faveur de l'accès aux sites et de la santé et du bien-être.
  7. La commission européenne devrait envisager le développement de camps européens de jeunesse en plein air. ENOS pourrait s'impliquer dans des programmes pilotes qui permettraient de mesurer les bénéfices sociaux de tels événements.

Retrouvez l'intégralité des recommandations, les présentations et les conclusions des Nature and Sports Euro' Meet sur le site ENOS



Autres actualités pouvant vous intéresser

EU-Sport-Forum--les-sports-de-nature-sont-dans-la-place
31/03/2017

EU Sport Forum, les sports de nature sont dans la place !

Chaque année, la direction générale de l’Éducation, Jeunesse, Sport et Culture (branche exécutive de la Commission européenne responsable des actions concernant l’éducation, la jeunesse, la culture et...

europe-eu
26/09/2016

L'Europe retient le projet BOSS !

Le projet européen Benefits of Outdoor Sports for Society (BOSS) a été retenu dans le cadre du programme Erasmus+ Sport et bénéficiera de ce fait d’un financement européen pour la période 2017-2020. I...