Ski alpin

23 novembre 2017

Qu'est-ce que le ski alpin ?

La discipline sportive ski alpin comprend 6 activités sportives de compétition qui recouvrent des pratiques de ski alpin variées. Chaque discipline respecte des règles techniques et des réglementations qui lui sont propres, variant notamment en fonction des lieux de pratique qui peuvent être différents selon les activités. Les disciplines du ski alpin sont les suivantes :

Descente : Epreuve en une seule manche (sauf exception) où la vitesse est la plus élevée. Le parcours est tracé sur un terrain varié qui comprend des pentes de pente faible à très raides, des sauts, des virages à grand rayon. Le dénivelé vertical total peut excéder 1000 m. Une descente permet au skieur de réunir les six composantes suivantes : technique, courage, vitesse, prise de risque, condition physique, détermination. Il doit être possible de skier sur la piste de descente à des vitesses variées du départ à l’arrivée. Le concurrent adapte sa vitesse et sa prestation à ses capacités techniques en fonction de sa propre détermination (Art 700 et suiv. RIS).

Super-G : Epreuve en une seule manche (sauf exception), le Super-G (abréviation de l’anglais « Super Giant Slalom » réunit la vitesse pure d’une épreuve de descente aux habiletés techniques des épreuves techniques (géant et slalom).  Le parcours est plus court que celui d’une descente et est caractérisé par des combinaisons de virages à grands et moyens rayons. Comme la descente, le super-G appartient aux disciplines dites « de vitesse » (Art 1000 et suiv. RIS).

Slalom géant : Epreuve en deux manches dont le résultat est additionné, le slalom géant se déroule sur un parcours alternant de manière rapide les virages moyens et courts. Il s’agit d’une discipline technique tout comme le slalom (Art 900 et suiv. RIS).

Slalom : Epreuve en deux manches dont le résultat est additionné, le slalom se déroule sur un parcours alternant de manière très rapide des virages courts sur une piste. Il s’agit d’une discipline technique tout comme le slalom géant (Art 800 et suiv. RIS).

Combiné Alpin : Epreuve consistant en une descente ou un super G raccourci suivi d’une manche de slalom (Art 1101 et suiv. RIS).

Epreuves par équipe : Epreuve par équipe de nation se déroulant par élimination sur un parcours tracé en parallèle et de manière hybride entre le slalom et le slalom géant. Chaque manche dure une vingtaine de secondes (Art 1210 et suiv. RIS).

En dehors des épreuves compétitives, le ski alpin se pratique sur piste balisée ou en hors-piste.

La Fédération Française de Ski (FFS) est la fédération sportive qui a reçu délégation pour la discipline ski alpin par un arrêté du 29 décembre 2014.

L'article L131-14 du Code du sport dispose que dans chaque discipline sportive et pour une durée déterminée, une seule fédération agréée reçoit délégation du ministère chargé des Sports. Le statut de fédération délégataire ouvre droit à des prérogatives énumérées aux articles L131-15 et L131-16 du Code du sport. Il permet, d'une part aux fédérations ayant reçu délégation d'organiser les compétitions sportives à l'issue desquelles sont délivrés les titres internationaux, nationaux, régionaux ou départementaux, de procéder aux sélections correspondantes, d'autre part d'édicter les règles techniques propres à leur discipline et les règlements relatifs à l'organisation de toute manifestation ouverte à leurs licenciés. Enfin, l'article art. L311-2 (c. sport) du Code du sport dispose que « les fédérations sportives délégataires, ou, à défaut, les fédérations sportives agréées peuvent définir, chacune pour leur discipline, les normes de classement technique, de sécurité et d'équipement des espaces, sites et itinéraires relatifs aux sports de nature ».

Fiche règlementation

Fiche pédagogie ACM

Ressources

En savoir plus