Sports de nature : éducation à l'environnement et transition écologique

Du 12/05/2022 au 13/05/2022
Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche)
CREPS Auvergne-Rhône-Alpes

Les relations entre les sports de nature et l’environnement sont multiples. Le premier lien évident réside dans le fait que la pratique sportive de nature se déroule majoritairement dans des espaces et sites naturels. Cette proximité avec la nature confère à ces disciplines sportives une responsabilité quant au respect des milieux, un rôle éducatif lié à leurs capacités à connecter les individus de tous âges avec cette nature. En cela, la loi climat et résilience qui inscrit dans la réglementation le principe de l’adoption d’une stratégie pour les aires protégées, est un exemple des mesures de préservation des milieux susceptible d’avoir des effets sur les conditions de pratique dans les aires protégées.

Le deuxième lien entre sports de nature et environnement concerne les enjeux environnementaux globaux auxquels nous sommes confrontés. D’une part les sports de nature ont un impact sur l’environnement (émissions de gaz à effet de serre, modes de production sur les écosystèmes, etc.) et se doivent de le réduire. D’autre part, ils subissent les conséquences du dérèglement climatique (canicules, phénomènes météorologiques extrêmes, taux d’enneigement, etc.) et devront s’y adapter.

Les sports de nature façonnent nos modes de vie, nos normes sociales, nos idéaux de pratiques, et donc nos comportements. Au travers des images qu’ils véhiculent par la presse spécialisée, la publicité, les réseaux sociaux et le spectacle sportif, les sports de nature peuvent accélérer ou ralentir la transformation écologique de notre société.

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, ce séminaire national permettra d’échanger sur l’éducation à l’environnement, du rôle des éducateur·rices sportif·ves et de la contribution des sports de nature à la transition écologique de notre société. Les participant·es bénéficieront de retours d’expérience, de perspectives d’expert·es, d’échanges avec les personnes investies sur le thème de la transition écologique. Au cours d’ateliers participatifs, ils pourront également contribuer à l’élaboration de propositions qui sera remis aux institutions afin de nourrir les débats et d’alimenter leurs travaux.

12 et 13 mai 2022 au Creps de Vallon-Pont-d'Arc (Ardèche)

Reportage

À venir

Ressources

Pour aller plus loin

Dérèglement climatique : le monde du sport à +2°C et +4°C. Maël Besson, Aurélie Bourgoin. WWF France, 2021

Le projet SEE – pour Sustainability and Environmental Education in outdoor sports – est un projet européen financé (à hauteur de 440 000 euros) dans le cadre des politiques sportives de la Commission européenne, à travers le programme Erasmus+ Sports. Son objectif : valoriser le rôle positif des sports de nature dans les stratégies liées à la protection de l’environnement (transition écologique, préservation biodiversité). En savoir plus

Côtoyer les sommets, coexister avec l'animal sauvage. Contribution à la sociologie des pratiques sportives en milieu naturel. Léna Gruas. Université Savoie Mont Blanc, 2021.

Open Badge Sports de nature : reconnaître engagement et compétences

Le Centre de ressources et d’expertise de la performance sportive (CREPS) d’Auvergne-Rhône-Alpes de Vallon-Pont-d’Arc et le Pôle ressources national sports de nature se sont conjointement engagées, à travers le label Centre européen des sports de nature, sur le projet de coopération européen Sustainability and Environnemental education in Outdoor Sports (SEE), dont l’objectif est de renforcer la contribution des sports de nature aux stratégies liées à la protection de l’environnement (transition écologique, préservation biodiversité).

Ce séminaire Sports de nature : éducation à l'environnement et transition écologique est organisé par le CREPS Auvergne-Rhône-Alpes Vallon-Pont-d’Arc • Voiron • Lyon / Centre européen des sports de nature avec l’appui du Pôle ressources national sports de nature