Les territoires engagés dans le déploiement d’Outdoorvision

LOGO_OUTDOORVISION_RVB_OK

Dans le cadre de son accompagnement sur les démarches de conciliation, de planification et de gouvernance partagée et d’un appel à manifestation d’intérêt lancé le 10 mars 2022, le PRNSN a retenu 21 conseils départementaux pour bénéficier d'un accès gratuit pendant un an à Outdoorvision et à ses services (en bleu ci-dessous). Ils rejoignent ainsi les 5 départements profitant déjà d'un accompagnement personnalisé (en violet).

Des critères d'éligibilité avaient été établis pour permettre de sélectionner une vingtaine de conseils départementaux pour 2022. Parmi ces critères, l'engagement du territoire dans des démarches de développement maîtrisé des sports de nature, au travers des Plans départementaux des espaces, sites et itinéraires (PDESI), Commissions départementales des espaces, sites et itinéraires (CDESI) et Plans départementaux des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR). Sur les 21 conseils départementaux retenus, tous disposent d'un PDIPR, 19 ont installé une CDESI, dont 16 ont voté un PDESI.

Un autre critère d’éligibilité est l’engagement dans Suricate, autre service piloté par le Pôle ressources national sports de nature. Une majeure partie de ces territoires sont engagés dans ce dispositif, puisque 18 d'entre eux participent au traitement des signalements en vue d'une résolution. Parmi eux, 11 coordonnent un réseau d'administrateurs et 15 mènent des actions de promotion du dispositif auprès des pratiquants.

Les Départements retenus sont également invités à mener des actions de communication afin de collecter des traces auprès des pratiquants. Parmi les actions proposées, les Départements envisagent tous de communiquer via leurs outils numériques (site web, lettre d’information, réseaux sociaux).

Les événements sportifs, dont certains sont soutenus par le Département, apparaissent également comme un levier important?:

  • salons dédiés aux sports de nature
  • compétitions sportives (trails, épreuves cyclistes, raids multisports, triathlons…).

Les Challenges ou encore les courses connectées sont aussi des relais possibles pour faire connaître la démarche de partage de traces auprès des pratiquants. Parmi les autres pistes envisagées, certains conseils départementaux nouent des partenariats avec des ambassadeurs sports de nature ou des influenceurs, qui peuvent être des relais de la démarche auprès de leurs communautés.

?Pour que les techniciens aient un accès individualisé à la plateforme, des modules en visioconférence d'une journée sont prévus pour permettre une meilleure appropriation de la plateforme. Les objectifs de ce module sont de comprendre les données intégrées dans la plateforme, d'appréhender les modes de représentation et les possibilités d'analyses sur son territoire. Des clubs utilisateurs régionaux seront l’occasion de réunir l’ensemble des utilisateurs : départements, parcs naturels régionaux, parcs nationaux, services de l’État, afin de partager leurs retours d’expériences et les actions de communication qu’ils auront pu mener durant l’année.

En 2023, un nouvel appel à manifestation d’intérêt sera proposé pour permettre à de nouveaux Conseils départementaux d’accéder à la plateforme.

Contactez-nous si vous souhaitez avoir plus d’information ou déployer Outdoorvision sur votre territoire en 2023 ou 2024 et bénéficier d’un accompagnement.

Autres actualités pouvant vous intéresser