Randonnée pédestre

23 août 2017

Aménagement et équipement des lieux de pratique

La cotation des itinéraires de randonnée.

La Fédération française de randonnée pédestre (FFRandonnée) a défini, les normes de classement technique, de sécurité et d'équipement des espaces, sites et itinéraires de randonnée pédestre [art. L311-2 (c. sport)].
L'art. L311-1 (c. sport) dispose que « les sports de nature s'exercent dans les espaces ou sur les sites et itinéraires qui peuvent comprendre des voies, des terrains et des souterrains du domaine public ou privé des collectivités publiques ou appartenant à des propriétaires privés ainsi que les cours d'eau domaniaux ou non domaniaux ».

Pour cela, la FFRandonnée et son partenaire IBP Index ont mis au point un système de cotation des itinéraires de randonnée pédestre. Le système de cotation fédéral repose sur trois critères :

  • L'effort (système de calcul IBP index/ FFRandonnée)
  • La technicité (présence ou non d’obstacles plus ou moins importants)
  • Le risque (gravité plus ou moins importante des accidents corporels en cas de chutes ou glissades.

La conjugaison de ces 3 critères permet d’exprimer la difficulté de chaque randonnée pédestre. Afin de connaître l’effort, la technicité et le risque, la FFRandonnée propose un guide de la cotation.

Définition de l'environnement montagnard

L'arrêté du 6 décembre 2016 portant définition de l'environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l'alpinisme détermine les zones de l’environnement montagnard en fonction de l’altitude et des critères d’effort et de risque de l’itinéraire selon la grille établie par la Fédération française de la randonnée pédestre.